Sortie petite journée du vendredi 24 janvier 2020 Breuillet le moulin des Muses

Publié le 24 Janvier 2020

16 personnes sont au rendez-vous à 9h30 au marché de Paray et nous en retrouvons 4 autres sur le parking de la gare de Breuillet. Par un léger brouillard et 2° nous démarrons notre randonnée vers 10h30. C’est Catherine qui assure l’animation dans le cadre de sa formation guidée par Patrick. Par la grâce de la gelée nocturne, le sentier vers Breux, si boueux lors de la reco est bien dur, et on ne se prive pas de l’emprunter. A Breux nous suivons le GR1 SO puis un sentier à droite qui rejoint une route vicinale. Après un peu de goudron nous tournons à gauche sur le GR111D tantôt à travers champs, tantôt en sous-bois. Vers 11h30 le soleil pointe timidement quand nous entrons dans le bois de Chantropin. Un moment d’inattention et on se retrouve sur la route 400 mètres au nord du parcours prévu. On retrouve très vite le parcours initial, et descendons vers la Boëlle. Les abords sont marécageux et des palettes quelques peu glissantes ont été posées sur le sentier pour éviter le bain de boue. La Boëlle passée, nous atteignons 10 minutes plus tard le lieu de pique-nique. Il est 12h45 et nous avons parcouru 8,5 km. On se repartit entre table et bancs pour un déjeuner arrosé de punch et de rosé avec les délicieux canelés de Maria au dessert. Il fait bon au soleil.

Vers 13h30 nous repartons. Comme nous passons devant l’église de Saint Sulpice de Favières, Patrick nous invite à y entrer. Cette église est imposante par rapport à la taille du village. Nous suivons ensuite le GR1 pur entrer dans le bois de Baville pour en baver un peu sur un sentier pentu dont le haut entre rochers rappelle Fontainebleau. On s’est élevé de 60 mètres en 600 mètres soit une moyenne de 10%. Fort de cet exploit la côte menant à la porte des Bourdeaux est une formalité. On redescend ensuite sur Saint-Yon puis gagnons Breux. Le temps s’étant réchauffé nous retournons à Breuillet par la route et nous n’avons pas regretté notre détour sur le bitume à la vue du vététiste en perdition dans la boue du sentier emprunté le matin.  A 15h15 nous sommes aux voitures après un peu plus de 14 km (14,400 km) et 3h45 de marche hors pauses (4h45 avec), soit une moyenne honorable de 3,8 km/h.

Le retour sur Paray s’effectue sans problème.

Merci à Catherine pour son implication à la carte et à la boussole. A bientôt sur les sentiers.

Denis.

Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando

Photos de la rando

Lien pour imprimer la carte

Rédigé par PARAY RANDO

Publié dans #Petite journée, #Randonnée du vendredi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article