Sortie journée du dimanche 15 décembre 2019 Faremoutiers les lavoirs de Pommeuse

Publié le 15 Décembre 2019

Deux voitures suffisent pour embarquer les neuf randonneuses et randonneurs au marché de Paray. Le parking de la gare de Faremoutiers Pommeuse est quasiment désert. On s’équipe par un temps gris mais plutôt doux pour la saison. A 9h30 nous démarrons la randonnée menée par Catherine et Yves. On commence par suivre la voir ferrée vers l’est. Arrivés à la D216, on fait un petit détour pour éviter d’avoir à enjamber la glissière de sécurité. Nous pataugeons ensuite sur un sentier étroit et complètement inondé qui monte sur 800 mètres, excellent test d’étanchéité des chaussures, test qui ne sera pas positif pour tout le monde ! On comprend que cette rando sera sous le signe de la boue, et pas que ! Arrivés en terrain plat nous gagnons le sous-bois vers le Poncet où nous retrouvons un bitume bien venu. Nous butterons ensuite sur une chasse … pour s’apercevoir qu’on n’a rien à faire là. Après avoir fait demi-tour nous traversons l’Aubetin à l’emplacement d’une cascade assez impressionnante car la rivière est en crue. Nous longeons la rivière sur 400 mètres quand nous tombons sur un ruisseau coupant le sentier. La traversée sera épique. A la Lavanderie, nous trouvons notre premier lavoir bizarrement assez loin de l’Aubetin. On se demande ce qui l’alimentait en eau. Nous profitons de quelques centaines de mètres de bitume avant de retrouver la gadoue des chemins jusqu’au Vieux Saint Augustin où nous faisons une pause à côté d’un oratoire. De là nous descendons dans la vallée du grand Morin pour suivre la voie ferrée en direction de Pommeuse. Au pont sur le grand-Morin nous longeons la rivière jusqu’à Tremes où après 11km et 3h30 de marche des tables de pique-nique n’attendent que nous. On aura même droit à de timides rayons de soleil. Une demi-heure plus tard, la séance de muscule de Jane terminée nous reprenons notre rando. Nous longeons le Grand-Morin sur l’autre rive, jusqu’au pont de Pommeuse. Nous retrouvons des routes étroites en bitume. On apprécie. Au lieudit Vauxpleurs nous trouvons enfin un deuxième lavoir. Devant cette rareté, une photo s’impose.  A Le Charnois nous trouvons notre troisième et dernier lavoir, envahi par la végétation. On rebaptise la randonnée « les 3 lavoirs de Pommeuse ». Soudain vers 15h15 : le soleil ! et donc photo. Alors que nous revenons sur Tremes, par une route vicinale en surplomb de la zone industrielle de Courtalin, nous constatons que rien ne subsiste d’ancien, et décidons de rentrer au plus court vers la gare. Une dernière grimpette de 500 mètres et nous sommes aux voitures. Certaines retrouvent avec plaisir des chaussures sèches, et presque tous retroussent les pantalons pour ne pas salir les voitures.

Le retour sur Paray sera avec bouchons.

Merci à tous pour votre participation dans des conditions difficiles et à bientôt sur les sentiers.

Denis.

Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando
Photos de la rando

Photos de la rando

Rédigé par PARAY RANDO

Publié dans #Journée, #Randonnée du dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article