Sortie petite journée du vendredi 19 septembre 2014  Chateaufort et le vallée de la Mérantaise

Publié le 19 Septembre 2014

C’est après-midi, il y a 11 randonneuses  et 1 animateur au rendez-vous au marché de Paray.

Nous partons à 3 voitures pour nous rendre à Chateaufort le Bas.

Il fait beau et chaud, nous entamons notre rando aux environs de 13h40.

Tout d’abord, nous montons jusqu’à Châteaufort Le Haut pour admirer son église Saint Christophe et le beau point de vue sur la vallée. Là, un monsieur bien gentil nous ouvre les portes de l’église ce qui nous permet de voir une particularité : l’orgue est placé derrière l’autel. Nous reprenons notre cheminement par la rue de l’église, la place de la Mairie, la place Saint Christophe, l’allée du Clos Brosset et suivons la promenade de la Rigole.

Puis nous quittons Châteaufort le Haut par un chemin en sous-bois et descendons dans la vallée et longeons la rivière « la Mérantaise ». Arrivé à la maison forestière de Mérantais, nous remontons en forêt en suivant différents sentiers nous menant devant la « Croix du bois », où nous faisons une courte pause pour admirer le point de vue sur la vallée. Puis  nous redescendons dans la vallée, longeons à nouveau la Mérantaise, et remontons jusqu’à Magny les Hameaux. Nous nous arrêtons un instant à l’église Saint Germain de Paris, une des dernières églises entourées de leur cimetière. Puis nous retournons dans la forêt. Après avoir descendu, monté et redescendu,  par différents chemins nous passons devant le domaine de la Geneste (grande tour) et nous voilà de retour aux voitures. Comme il fait encore bien chaud, la glacière et ses boissons fraiches sont très appréciées.

Le retour à Paray se fait en ordre dispersé, mais comme chaque vendredi, il a un gout de bouchon.

 Un belle après-midi sympa plein de bonne humeur et de soleil.

Merci à Toutes et à bientôt sur les chemins.

 

Jean-Pierre

Rédigé par PARAY RANDO

Publié dans #Randonnée du vendredi, #Petite journée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article