Journée du dimanche 26 février 2017 La basse vallée de l’Essonne, entre Mennecy et Moulin Galant (Corbeil)

Publié le 26 Février 2017

Notre itinéraire du jour entre Ballancourt sur Essonne et Corbeil est parcouru par un petit groupe de 8 randonneurs. Après un court voyage en RER et quelques problèmes de prise des billets et de contrôle… tout va bien et vers 9h30 en route pour notre cheminement sur le GR11.

Nous longeons l’étang des hirondelles, traversons sur la digue de l’étang de Vert le Petit et l’étang fleuri, les marais de Misery et l’île rouge. Nous contournons le château d’Echarcon, la Cave aux Renards, longeons les marais Hanriot, le grand marais de Montauger ou quelques sièges et une barge aluminium nous accueillent pour la pose casse-croute bien méritée et par un temps plus que correct avec nuages et soleil … Merci pour le café et les petits gâteaux.

Reprise de la rando par le Domaine de Montauger que nous ne traversons pas car toujours en grands travaux, la réfection des bâtiments est terminée mais les jardins sont en restructuration ; réouverture prévue début 2018. Nous contournons donc le Domaine par le nord et les vignes de Montauger jusqu’au Moulin d’Ormoy ou l’Essonne activait jadis un des multiples moulins installés tout au long de son cours. Continuation toujours en vallée de l’Essonne par le coteau des Brettes, le marais de la Rayères et le second moulin d’Ormoy dont la structure de ce bâtiment du XIXème domine le secteur boisé de ses 4 étages (bâtiment visible de l’autoroute A6 au niveau de la cuvette «Vallée de l’Essonne»). Passage sous l’autoroute puis le parc de la Chopinière avant d’aboutir sur la civilisation (et donc beaucoup moins de verdure) dans le secteur de Moulin Galant nous entrons dans Corbeil-Essonnes. Avant de traverser l’Essonne nous poussons une courte visite sur des terrains d’anciennes ruines industrielles occupées (ou squattées) par les jardinier-bricoleurs du dimanche, ou cultures se mélangent avec stockage et baraques diverses, l’exemple type de jardins sauvages.

Tout au long de la rue de la Papeterie (environs 2 km) nous longeons l’ex-zone industrielle de la Nacelle qui tout au long du XIXème et jusqu’en 1996 était le siège et les usines de la papeterie DARBLAY. Immense site de plus de 100 000 m2 employant dans ses beaux jours plus de 2000 ouvriers et entre autre créateur de SOPALIN pour SOciété de PApier LINge. Bouygues a depuis le début des années 2000 transformé ce site en un quartier structuré et moderne d’un millier de logements. Parenthèse fermée nous traversons le parc d’activité  nautique et le parcours compétitions de canoé-kayak, le stade Robinson puis la ville nous retrouve, Essonne centre, la N7, Corbeil et toujours de nombreux bras de l’Essonne, mais nous n’irons pas jusqu’à sa rencontre avec la Seine et nous dirigeons vers la gare et un retour Juvisy puis Paray.

Bonne et belle journée et 20 km parcourus.

A notre prochaine randonnée.

Lien pour téléchargement des photos

Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis
Photos Denis

Photos Denis

Rédigé par PARAY RANDO

Publié dans #Randonnée du dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article